2014-08-04

Yuuway, Bundjalung Kunjiel !


Ça y est, le groupe d'Aborigènes d'Australie Bundjalung Kunjiel a quitté le Périgord après une joyeuse semaine riche en échanges, en découvertes et en Rêves partagés !
Ils n'auront pas eu le temps de s'ennuyer avec au moins un spectacle par jour, des visites de grottes très spéciales et le fameux atelier Pistage exceptionnel Shadow Dancing.

Yurra Bundjalung... Bienvenu les Bundjalung !

Un petit compte-rendu de leur séjour périgordin ?

Lundi 28 Juillet :  Accueil au jardin Es-Lien de Sainte-Alvère autour d'un pic-nic de produits locaux et de saucisson de kangourou.  Le soir, ils joueront au Domaine de la Rhonie (Meyrals), l'endroit où JSLP donne régulièrement ses ateliers Nature durant les vacances scolaires.  Malheureusement, Che Kabal (le joueur de Didgeridoo) est malade et ce sera Francis, leur hôte et l'animateur de JSLP, qui le remplacera (joueur de Didj' également depuis plus de 20 ans et auteur de la BD l'Appel du Didgeridoo)... comme quoi le malheur des uns peut faire le bonheur des autres !


Mardi 29 Juillet :  C'est au Camping du Diamant Noir (Sainte Alvère) que les Bundjalung Kunjiel vont mettre le feu !  Littéralement, car l'allumage du feu de façon traditionnelle fait partie de leur spectacle.  Che Kabal va mieux, ouf !  Francis retrouve sa place de simple traducteur.  Mais le groupe tient à le remercier et lui permet de "tirer le didj" sur deux morceaux.

Mercredi 30 Juillet :  Ce soir, c'est à la P'tite Factory, le nouveau restaurant de Sainte-Alvère, que les quatre Aborigènes de la côte Est (juste en dessous de Brisbane) vont se produire.  Après le délicieux repas à base de curry (qui se trouve être leur aliment favori et dont ils étaient en manque depuis leur arrivée en France), ils se préparent... et Che se rend à l'évidence : ce soir encore il ne pourra pas jouer...  Francis va à nouveau le remplacer derrière l'instrument à vent le plus ancien de l'humanité.

La P'tite Factory

Jeudi 31 Juillet :  C'est enfin le jour de l'atelier Shadow Dancing !!!  Les Participants vont devoir suivre la piste des Brisées pour trouver Francis et les Aborigènes, cachés dans les bois.  Mais les Bundjalungs sont en retard...  Tant pis, nous commençons à avancer le long du chemin, analysant les coulées et autres types de traces, discutant de la faune, de la flore et de la routine d'invisibilité.  Quand TOUT A COUP le son du Didgeridoo de Che Kabal se manifeste, au rythme des boomerangs-claves et de la voix de Goompi.  Les chasseurs Dhinawan et Jordan affrontent les Participants avec leurs lances ornées de plumes d'Emeu.  Mais nous venons en paix et sympathisons rapidement avec les auteurs de cette embuscade pour partir ensemble en direction des Cluzeaux.
Là, les Bundjalung nous dévoilent deux de leurs danses : celle de l'Emeu et celle du Kangourou.
Les Participants sont invités à observer scrupuleusement leurs mouvements et toutes les parties de leurs corps qui seront en contact avec la fine poussière au sol... pour mieux lire ensuite les empreintes qu'elles y ont laissé.
Une fois les pas de danse bien imprimés dans leurs têtes, les Participants sont jetés dans le fond de la grotte obscure par petits groupes (oui, on est comme ça chez JSLP :-) tandis que Francis balaie la Piste de danse et que les Aborigènes y re-déposent leurs empreintes.

Shadow Dancing

A leur sortie, les Participants doivent analyser la série d'empreinte qu'ils devront emprunter ("shadowing") et dire s'il s'agit de la danse de l'Emeu ou du Kangourou.  S'ils ont vu juste, ils gagnent le droit de danser cette danse vieille comme le Monde au son du chanteur, des claves et du didgeridoo... dans les pas exacts de leur prédécesseur !
Ensuite, nous analysons la façon dont marquent les empreintes et les nombreux détails qui échappent à l’œil du profane.
Enfin, les Bundjalung Kunjiel leur offrent plusieurs chants et danses sacrés issus de leur culture, dont la chanson "Yuuway"Au revoir...  Puis nous allons pic-niquer ensemble au soleil.
Le soir, nous allons visiter en très petit comité une grotte ornée, sacrée et secrète.  Un très grand moment.  Merci Pascal, le Elder aborigène du Périgord !

Vendredi, Samedi et Dimanche 1er, 2 et 3 Août :  Direction Montignac où le Festival Cultures aux Cœurs a gentiment accepté de les recevoir malgré leur inscription plus que tardive !  Francis se joint à eux durant ces trois jours, comme guide, traducteur, joueur de Didj' de secours, et surtout comme ami.

Cultures aux Cœurs

Le Vendredi soir, c'est spectacle de rue place Nelson Mandela, et Francis remplacera encore Che, malade.
Le Samedi soir, c'est sur la terrasse du bar le Flanagan's.
Le Dimanche matin, c'est avec tous les autres peuples du Monde invités, sur la grande scène, puis lors du défilé dans les rues de Montignac.
Enfin, le Dimanche soir c'est en introduction du spectacle de clôture avec la création du Feu et leur chanson Jarrah (Notre Mère la Terre).

Francis a bien sûr amené Che chez le docteur qui n'a pas trouvé la cause exacte de son état... mais à écarté les pires hypothèses, c'est déjà ça.  Sur la fin du séjour, Che allait bien mieux, pourvu que ça dure !

Merci à eux (Goompi, Dhinawan, Che Kabal et Jordan
de leur venue et de leur bonne humeur.
Merci à vous qui les avez rencontré et accueilli 
de façon toujours très chaleureuse, amicale et passionnée.
Merci aussi à Ismene, Pascal, Aude, Hopinéo, Jacques & Sonia !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisse une trace :